Connexion à votre espace personnel
 

Choisir une alimentation éco-citoyenne

La consommation responsable est le fruit de nos choix et de notre comportement alimentaire. Comment agir au supermarché, au marché et dans sa cuisine pour être plus respectueux de l'environnement ? Zoom sur les bons réflexes à adopter au quotidien...

Ces fruits et ces légumes sont-ils de saison ?

Choisir des fruits et des légumes de saison, c'est limiter la consommation d'énergie liée à leur transport et au chauffage des serres. Cueillis à maturité, ils ont eu besoin de moins d'apports nutritifs extérieurs et leur qualité gustative est à son maximum.

Produits localement, ils sont souvent vendus moins chers, car les coûts de transport, de stockage et de manutention sont réduits. Enfin, acheter des produits de saison permet de privilégier les circuits courts et de garantir au producteur une meilleure rémunération de son travail.

De la même façon, choisir des viandes d'origine française et éviter de consommer des poissons provenant d'espèces menacées ou victimes de surpêche. Enfin, acheter vos produits en vrac ou à la coupe réduit la consommation d'emballage.

 
Cuisinez des recettes de saison

Le site du Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt propose des paniers de saison classés par mois et accompagnés de recette à faire chez soi. L'INPES, à travers sa campagne « Manger Bouger », met également à disposition un calendrier saisonnier où l'ensemble des fruits et légumes, mais aussi fromages et poissons sont listés. De quoi se régaler tout en étant éco-responsable.

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Un tiers de la nourriture produite à destination humaine est perdue ou gaspillée. Chaque année, 20 kg de nourriture par habitant et par an sont jetés, dont 7 kg de produits encore emballés. Paradoxalement, ce que l'on jette le plus, ce sont les produits les plus chers (viande, produits frais, fruits...)2.

Pour éviter ce gaspillage, il faut faire l'inventaire de ses placards et de son réfrigérateur avant d'établir la liste des courses, prévoir ses repas à l'avance et surveiller les dates de péremption. Comme nos grand-mères le faisaient, il est aussi utile d'apprendre à cuisiner les restes et de ne remplir son assiette qu'en fonction de ce que l'on pourra vraiment manger.

 
Ne boudez pas les fruits et légumes moches

Au printemps 2014, Intermarché lançait une campagne de sensibilisation contre le gaspillage alimentaire en mettant à l'honneur les fruits et légumes non calibrés ou « imparfaits », que l'enseigne vend désormais 30 % moins chers que les autres fruits et légumes. Résultat : une économie pour les consommateurs, un succès commercial pour la marque et une initiative qui fait échos au-delà des frontières puisqu'elle a inspiré un projet de start-up des fruits et légumes moches, Imperfect, en Californie.1

Quels sont mes besoins de consommation ?

De façon générale, lorsque vous avez envie d'acheter un produit, posez-vous les bonnes questions : ai-je besoin de ce produit ? L'ai-je déjà à la maison ? Si un appareil est cassé ou défectueux, sollicitez le service après-vente pour le faire réparer au lieu d'en acheter un autre. Préférez les piles rechargeables et limitez l'usage des produits jetables. Il est parfois plus intéressant de louer un objet plutôt que de l'acheter, pour une utilisation occasionnelle.

1 source : www.consoglobe.com/fruits-et-legumes-moches-usa-cg
2 Selon le Rapport intermédiaire de l'étude relative au gaspillage alimentaire du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement : www.developpement-durable.gouv.fr (.pdf)
Pour en savoir plus
Durable au quotidien
Durable au quotidien

Consultez le Rapport intermédiaire de l'étude relative au gaspillage alimentaire du Ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement : www.developpement-durable.gouv.fr (.pdf)


Imprimer Envoyer Zoomer
S'abonner à la newsletter :