Connexion à votre espace personnel
 

L’Inet, créateur de transversalités

L’Institut national des études territoriales (Inet) est chargé de la formation initiale et continue des hauts fonctionnaires des grandes collectivités territoriales et de leurs établissements publics. Pour sa directrice, Véronique Robitaillie, le rôle du cadre territorial dans l’organisation du travail s’inscrit plus que jamais dans une dynamique coopérative.

« A l’exemple de l’Ena, qui est issue de l’histoire de l’administration française de la seconde guerre mondiale, l’Inet colle à l’histoire de la décentralisation et aux caractéristiques de l’action publique en France : démocratie de proximité, service public territorial, management des services », assure Véronique Robitaillie, directrice de l’Inet. Le poids de l’Inet se mesure à l’aune du bilan des 25 dernières années : l’institut a accueilli des milliers de stagiaires, d’élèves et des centaines d’intervenants, dans des formations à échelle humaine.

L’Inet est devenu incontournable

Installé à Strasbourg, l’institut fait partie des grandes écoles de service public. Il propose une gamme de formations assez large, des stages courts (deux jours) au cycle long certifiant (plusieurs modules échelonnés sur 18 mois) en passant par des séminaires thématiques ou des journées d’actualité. Sans oublier, chaque année, l’accueil de 1 500 cadres territoriaux aux Entretiens territoriaux de Strasbourg.

« On peut donc dire que la plupart des cadres territoriaux ont fait, à un moment ou un autre, un passage par l’Inet, sans oublier le fait que certains d’entre eux y donnent aujourd’hui des cours », estime la directrice.

Relever le défi managérial

L’Inet organise la formation initiale des lauréats des concours d’administrateur territorial, de conservateur territorial des bibliothèques, de conservatoire territorial du patrimoine et d’ingénieur en chef territorial. Elle est aussi amenée à assurer la formation continue des hauts fonctionnaires territoriaux, toutes filières confondues.

« Dans le contexte actuel, le management devient essentiel. Les stages de résiliences des organisations ou de nouvelles formes organisationnelles du travail sont complets. Les mobilités de carrière dans les nouvelles intercommunalités obligent le cadre territorial à des missions plus transversales et à des pratiques en interne relevant du management coopératif », affirme Véronique Robitaillie.

L’avenir est en marche

Voté par le conseil d’administration du CNFPT à l’automne 2014, « le projet de l’Inet » définit ses axes de développement pour les années à venir. Sept axes recoupant 50 orientations ont été retenus : introduction d’une épreuve collective au concours d’administrateur, création d’un conseil de perfectionnement qui joue le rôle de comité d’usager de l’institut, offre de service intégrant un itinéraire innovation, module de formation initiale en design de service public, renforcement de la dimension internationale de l’institut au sein pôle européen d’administration publique, publication des travaux des élèves… La Fonction publique territoriale se transforme, l’Inet s’adapte.

 

Article de Stéphane Menu, Le Réseau Service Public

 

Pour en savoir plus

Consultez le site de l'INET, l'institut de référence pour construire son parcours de formation et son projet de carrière.


Imprimer Envoyer Zoomer
S'abonner à la newsletter :