Connexion à votre espace personnel
 

Je construis ma maison écolo

Depuis quelques années déjà, c’est le grand boom de la maison écolo ! Si vous aussi, vous rêvez de vous lancer dans l’aventure, voici quelques petites règles pour bâtir votre logement vert.


Avec les nouvelles réglementations thermiques (RT) s’appliquant aux constructions neuves, tout le monde se met à l’éco-construction. Depuis le 1er janvier 2013, les constructions neuves doivent respecter la RT 2012, qui prévoit que les bâtiments neufs ne doivent pas consommer plus de 50 kWh/m² et par an d’énergie primaire. D’abord « bâtiment basse consommation » (BBC), puis « maison passive », la maison d’après-demain, c’est-à-dire à l’horizon 2020 (RT 2020) sera « positive » : elle devra produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme !

Maison bioclimatique : le premier geste écolo 

Derrière le terme bioclimatique, on trouve certaines règles de bon sens comme adapter la construction au terrain et à l’environnement. Composer avec les vents dominants, les dénivelés de terrain, tout en profitant au maximum de l’exposition au soleil constitue la base. Deuxième règle d’or : isoler pour limiter les échanges avec l’extérieur et limiter la consommation d’énergie. La maison profite ainsi des apports solaires et de la ventilation naturelle, conserve la fraîcheur en été et se chauffe naturellement au soleil l’hiver.
 

Un large éventail d’aides
Des aides existent dans le cadre des travaux de construction de l’habitat. Si les maisons neuves sont exonérées de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) pendant 2 ans, celles bénéficiant d’un label « bâtiment basse consommation BBC 2005 » bénéficient même d’une exonération de la taxe foncière de 50 % à 100 % sur 5 ans minimum, selon décision des collectivités territoriales et des établissements publics de coopération intercommunale. Les collectivités territoriales attribuent également des subventions pour la construction de votre habitat durable.

 
Des produits verts, des énergies douces

En matière d’éco-construction, on assiste à un retour à l’utilisation de produits anciens : le torchis, le bois, le chanvre, la brique… pour une isolation optimisée de votre maison.La RT 2012 impose le recours à une source d’énergie renouvelable ou à une solution alternative. L’énergie solaire, via les panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité ou les capteurs solaires pour la production d’eau chaude, les chaudières ou les poêles à bois pour la production de chauffage, ainsi que le raccordement à un réseau de chaleur font partie des solutions préconisées. En solution alternative, vous pouvez avoir recours à un chauffe-eau thermodynamique ou une chaudière à micro génération.

Les prêts que vous propose la CASDEN 

Pour vous aider à financer la construction de votre maison écolo, pensez au Prêt à Taux Zéro(1). Destiné aux primo-accédants, il propose un financement jusqu’à 40 % de votre achat d’un logement neuf BBC. Très souple, il vous permet de rembourser la somme empruntée jusqu'à 30 ans, et sans payer d'intérêts. En complément, la CASDEN peut vous proposer le Prêt immobilier à taux fixe (2), ou encore le Prêt STARDEN Immobilier (2), pour les Sociétaires démarrant dans la vie active.

Et n’oubliez pas : hypothèque, caution proposée par des sociétés spécialisées… dans le cadre d’un prêt immobilier contracté à la CASDEN, aucune de ces garanties ne sera exigée, dans la plupart des cas. C’est cela la relation de confiance avec la CASDEN. Et c’est un avantage certain puisque cela représente en général entre 0,5 et 1,5 % de la valeur totale du prêt !

De plus, la CASDEN vous propose le cas échéant un lissage de vos différents crédits, afin d’obtenir des mensualités de remboursement d’un montant constant dans le temps.

 

 

 

Nous rêvions d'une maison passive en bois !

Cela faisait des années que nous avions, mon mari et moi, le projet de construire une maison passive en bois. Sensibles à l’écologie, nous avions envie de revenir aux bases, c’est-à-dire de bien exposer notre maison par rapport au soleil, en l’isolant avec des matériaux performants tels que de la ouate de cellulose et de la laine de bois, afin d’éviter d’installer un système de chauffage. Problème : nous n’avions pas le budget suffisant. Je plaçais mon épargne depuis huit ans à la CASDEN, je suis donc allée me renseigner et le résultat a été plus que probant. D’une part, mes Points Solidarité m’ont permis de bénéficier d’un Prêt Immo à taux fixe à des conditions très intéressantes. D’autre part, la CASDEN a accepté de se porter caution de notre prêt principal, souscrit auprès de la Banque Populaire. Cela a été un élément déterminant dans la concrétisation de notre projet. Notre expérience est donc très positive, les travaux sont pratiquement terminés aujourd’hui et nous allons bientôt pouvoir nous installer dans notre nouvelle maison. Les Sociétaires CASDEN peuvent partager notre expérience en se rendant sur notre site.

Angélique D., enseignante d’économie et de gestion en lycée, Remiremont (88)

 

(1) Sous réserve du respect des dispositions réglementaires du Prêt à Taux Zéro et d’acceptation de votre dossier par la CASDEN Banque Populaire, prêteur. Le PTZ est un prêt en faveur des primo-accédants sans intérêts accessible sous conditions de ressources qui permet de financer une partie de leur résidence principale dans le neuf ou dans l'ancien, sous conditions. Les intérêts sont pris en charge par l’État. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception de son offre avant d'accepter l'offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l'obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

(2) Offre soumise à conditions, sous réserve d’acceptation de votre dossier par l’organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire. Pour le financement d'une opération relevant des articles L 312-1 et suivants du code de la consommation (crédit immobilier), l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception de son offre avant d'accepter l'offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.


Imprimer Envoyer Zoomer

Pour en savoir plus Pour en savoir plus

Plus d'infos pratiques dans notre dossier : J'ai un projet immobilier 

Consultez le site de l’Ademe, pour toutes les questions liées à la maison écologique et à son financement, avec de nombreux guides conseil à télécharger.
Consultez le site du ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, rubrique « Logement et hébergement », pour retrouver toutes les aides financières pour finaliser votre projet.

S'abonner à la newsletter :