Connexion à votre espace personnel
 

La Fonction publique territoriale : Des agents reconnus pour leur utilité mais encore trop peu valorisés, selon un sondage BVA pour la CASDEN

A l’occasion du Salon des Maires et des Collectivités locales, la CASDEN Banque Populaire, banque coopérative de la Fonction publique a demandé à l’institut BVA d’interroger les Français sur leur image de la Fonction publique territoriale et des agents qui y travaillent.
Il ressort de ce sondage que de manière générale, les Français ont une bonne opinion des personnels de la Fonction publique territoriale et estiment que le travail de ces derniers est utile. La proximité est leur qualité essentielle. Les Français reconnaissent aussi l’égalité de traitement entre tous les usagers, l’écoute et le professionnalisme comme qualités principales des agents de la Fonction publique territoriale.
L’étude souligne également que même si le travail des agents territoriaux semble encore trop peu valorisé, les Français montrent majoritairement leur attachement au service public lorsqu’ils sont interrogés sur les projets de modernisation de la Fonction publique territoriale.

Une image positive des agents des collectivités locales 

Deux Français sur trois ont une bonne opinion des agents des collectivités locales, quel que soit leur âge, leur sexe ou leur situation géographique. Cet avis est d’autant plus partagé par les salariés du secteur public (79%). D’après les résultats, la majorité des Français estime qu’ils font un travail utile (79%), dans de bonnes conditions (69%), qu’ils contribuent au maintien du lien social sur les territoires (68%) et qu’ils sont compétents (67%). La passion pour le métier arrive en revanche en dernière position (40%). 

Sans surprise, la principale qualité des agents territoriaux est la proximité (55%). Arrivent ensuite le sens de l’égalité de traitement entre tous les usagers (32%), l’écoute (29%) et le professionnalisme (28%), pour l’ensemble du panel. L’avis des salariés du secteur public suit la même tendance même s’ils placent la disponibilité en troisième position, à la place de l’écoute. De manière générale, la capacité à innover (4%), le dynamisme (7%) et la performance (7%) sont les moins cités. 

D’autre part, l’étude révèle que dans l’esprit des Français, la Fonction publique territoriale n’est peut-être pas très connue ou en tous cas son périmètre non clairement identifié. Ainsi, interrogés sur les métiers qui s’y rattachent, les réponses des Français restent assez floues et renvoient à des noms de postes génériques : sont cités principalement les postes d’employé municipal ou de mairie, de secrétaire administratif, d’agent d’entretien et de policier. 

Les agents territoriaux : des personnes fières de leur travail mais peu valorisées 

Un peu plus de la moitié des personnes interrogées déclare avoir un proche travaillant dans la Fonction publique territoriale. Parmi elles, 57% considèrent que les personnes qu’elles connaissent sont fières de leur travail (73%) mais qu’elles sont peu valorisées (62%). Sur ces deux points, les personnes interrogées sont d’accord quel que soit leur sexe et leur âge. On note cependant que les salariés du secteur public sont plus nombreux à partager cet avis. 

Les sondés estiment également que leurs proches ont la possibilité d’évoluer professionnellement (60%) et qu’ils bénéficient régulièrement de formations (60%) mais paradoxalement qu’elles manquent d’accompagnement dans leurs souhaits de progression (55%). 

En termes de rémunération, l’opinion est partagée : 51% pensent que les agents qu’ils connaissent ne sont pas bien payés. 

Une opinion clivée concernant le transfert de missions vers le secteur privé 

Dans le cadre des projets de modernisation de la Fonction publique territoriale, les Français sont majoritairement opposés (57%) au transfert des missions de la Fonction publique territoriale vers le secteur privé. Parmi les 41% qui sont favorables à cette idée, les principales missions qui pourraient bénéficier d’un transfert au privé seraient l’entretien des routes, de la voirie et des espaces verts. 

« En tant que banque coopérative de la Fonction publique, la CASDEN a fait le choix d’accompagner les agents territoriaux dans leurs projets. Nous nous félicitons de l’image globalement positive qu’ils dégagent auprès des Français car nous savons à quel point ils jouent un rôle essentiel dans le quotidien de tous les Français. C’est cet engagement que nous souhaitons valoriser au travers de notre programme court Parlons Passion, diffusé sur les chaînes de France Télévisions. Ce programme permet aussi de faire connaître différents métiers de la Fonction publique, notamment territoriale, et de les valoriser auprès du grand public. C’est aussi parce que la Fonction publique territoriale se modernise que nous avons fait le choix d’être aux côtés des agents dans la transformation de leur métier » a commenté Philippe Miclot, Délégué Général aux Partenariats et Relations Institutionnels de la Casden. 

Ce sondage a été réalisé avec le soutien du Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales (SNDGCT), de l’Association des Directeurs de Ressources Humaines des Grandes Collectivités Territoriales (ADRHGCT), et de l’Association des Administrateurs Territoriaux de France (AATF), partenaires institutionnels de la CASDEN. Ils ont chacun tenu à apporter leur analyse des résultats : 

territoriaux a souligné de son côté le Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales (SNDGCT). 

sndgct
« Sondage après sondage, les Français réaffirment à une large majorité leur attachement au service public local et aux fonctionnaires qui l’assure. Pour autant, dès qu’il s’agit de l’incarner, les réponses deviennentfloues, montrant à la fois un questionnement sur l’attractivité et la connaissance réelle des métiers territoriaux » a souligné de son côté Stéphane Pintre, Président du Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités locales (SNDGCT). 
« Ce sondage est riche d'enseignements tant pour les agents que pour les acteurs publics. Pour les agents publics, les résultats témoignent d'un attachement des usagers aux services publics et d'une certaine fierté à l'égard des missions conduites par les fonctionnaires, notamment en raison du très fort sentiment d'utilité reconnu aux métiers territoriaux. Pour les acteurs publics, ces résultats rappellent, dans un contexte de réformes, l'importance des services publics territoriaux et les qualités partagées : l’efficacité, la proximité, l'équité et l'écoute.
drhgc
at

L'insuffisante connaissance des métiers de la fonction publique territoriale doit nous conforter dans la nécessité de communiquer sur leur diversité, leur nombre, leur modernité et leurs conditions d'accès, tout comme leur valorisation. 

Les 55 000 employeurs territoriaux offrent des métiers passionnants au service des citoyens. L’adaptation et l’évolution constante des missions de service public en direction des populations apporte une richesse renouvelée aux territoires » a ajouté l’Association des Directeurs de Ressources Humaines des Grandes Collectivités Territoriales (ADRHGCT)

Ce sondage initié par la CASDEN démontre une nouvelle fois, si cela était nécessaire, l’attachement des Français aux services publics locaux et aux agents qui les servent, car ces derniers sont tout à la fois ancrés dans la proximité et garants de la continuité, de la neutralité et de l’égalité d’accès pour tous les citoyens, quels que soient leurs âges, leurs origines sociales, géographiques, 

Les services publics locaux sont le « poste avancé » de la République au sein de nos territoires, notamment ceux qui se trouvent aujourd’hui le plus fragilisés. 

Pour cette raison, les Français sont nettement opposés à leur privatisation, car ils ont conscience du lien indissociable entre fonctionnaires et service public. La qualité du service public ne peut s’appuyer que sur une fonction publique moderne, efficace et reconnue, dont les réformes devront s’appuyer sur le dialogue et le sens de l’intérêt général » a rappelé pour sa part l’Association des Administrateurs Territoriaux de France (AATF). 

Les résultats complets de l’enquête sont disponibles sur demande 
Méthodologie : Un échantillon de 1094 personnes, préalablement recruté par téléphone, a été questionné sur internet, du 6 au 7 novembre 2018. Cet échantillon de Français, âgés de 18 ans et plus, répond à une méthode de quotas (sexe, âge, profession du chef de famille et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération) afin de constituer un panel représentatif de la population française. 

 

A propos de la CASDEN Banque Populaire 

Banque coopérative de la Fonction publique, la CASDEN fait partie du Groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France dont elle détient 2,86 % du capital. A fin 2017, la CASDEN comptait près d’un 1,7 million de Sociétaires, 8 500 Correspondants dans les établissements de la Fonction publique, 240 Délégués CASDEN et 600 collaborateurs. La CASDEN dispose d’un réseau de 110 Délégations Départementales en France métropolitaine et dans les DOM. 

www.casden.fr 

Contacts presse: 

 CASDEN - Stéphanie Guillas 

01 64 80 34 62 / 06 71 19 13 14 presse@casden.banquepopulaire.fr 

@Casden_BP 

 

Agence AUVRAY & ASSOCIES – Teninsy Savane 

01 58 22 21 15 

 t.savane@auvray-associes.com 


Imprimer Envoyer Zoomer
S'abonner à la newsletter :