Connexion à votre espace personnel
 

La CASDEN et la Fondation de l’Avenir remettent le Prix CASDEN du jeune chercheur au Docteur Laura Mechtouff des Hospices Civils de Lyon pour ses recherches autour des accidents vasculaires cérébraux

Le Prix CASDEN 2018 du jeune chercheur a été remis au Docteur Laura Mechtouff pour ses recherches autour des accidents vasculaires cérébraux, le jeudi 6 juin 2019.

La remise de prix s’est déroulée au siège social de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes à Lyon, en présence notamment de Philippe Miclot, Délégué Général à la CASDEN, d’Erik Lavarde, Chef de pôle Développement et Valorisation de la Fondation de l’Avenir, de Bertrand Cazelles, Directeur du Groupement Hospitalier Est des Hospices Civils de Lyon, de Florent Severac, Directeur référent du Pôle des spécialités pédiatriques du Groupement Hospitalier Est des Hospices Civils de Lyon et du Professeur Michel Ovize, Directeur du laboratoire CarMeN.

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC), enjeu majeur de santé publique

 En France, l’AVC touche une personne toutes les 4 minutes. Chaque année, ce sont près de 150 000 victimes par an. L’AVC est la première cause de handicap acquis, la troisième cause de mortalité après les cancers et les maladies cardiaques et la première cause de mortalité chez les femmes (données ARS, 2019).

Quatre-vingt-cinq pour cent des AVC sont liés à une occlusion artérielle (on parle alors d’AVC ischémiques ou d’infarctus cérébral). Le cerveau n’est alors plus suffisamment irrigué : l’ischémie, c’est-à-dire le manque d’apport en glucose et en oxygène, peut provoquer des lésions irréversibles plus ou moins étendues, conduisant à des symptômes (baisse de force et de sensibilité, troubles du langage…) qui peuvent être résolutifs ou persister dans le temps et conduire à un handicap permanent. Lorsque le patient est pris en charge rapidement, le traitement en urgence consiste à désobstruer l'artère cérébrale soit en administrant la thrombolyse par voie intraveineuse qui va dissoudre le caillot, soit en réalisant une thrombectomie qui consiste à retirer mécaniquement le caillot par l’intérieur des artères. 

Mieux comprendre la physiopathologie de l’inflammation générée par l’ischémie

 Même en cas de désobstruction artérielle, les lésions cérébrales peuvent continuer à s’étendre du fait d’une réaction inflammatoire secondaire à l’ischémie. Cephénomène physiopathologique est peu connu, ce qui explique en partie les échecs des essais cliniques de neuroprotection dans le cadre de l’ischémie cérébrale.

 Ainsi, le docteur Mechtouff et son équipe se sont donnés pour objectif de mieux préciser les mécanismes de l’inflammation secondaires à l’ischémie en réalisant des dosages sanguins. Ces travaux permettront aussi de voir quel est le lien entre les différents marqueurs sanguins de l’inflammation et l’évolution du patient (handicap, complications…). Ce projet ouvre ainsi de nombreuses perspectives, notamment le développement à terme de traitements qui pourraient lutter contre ces phénomènes d’inflammation et améliorer le pronostic des patients.

 

Durée de l’étude : 12 mois – 120 patients concernés.

 

 

Docteur Laura Mechtouff

Praticien hospitalier, médecin dans le service Neurologique des Hospices Civils de Lyon

laura mechtouff

Cursus universitaire - Titres

- 1eret 2ecycle des études médicales, Faculté de Médecine de Nancy,Université Henri Poincaré, Nancy (1997-2003)

- Certificat de Biologie de la Reproduction, Université Henri Poincaré, Nancy

- Certificat d’Immunologie, Université Henri Poincaré, Nancy

- Master M1 Santé publique et environnement, Université Louis Pasteur, Strasbourg

- Master M2 Santé Populations, Parcours Evaluation Recherche Clinique, filière recherche, Mention Très bien (Major), Lyon.

- DIU de pathologie neurovasculaire (Major), Université Paris Descartes, Paris 5

- DIU d’imagerie neurovasculaire, Université Paris Descartes, Paris 5

- Thèse de Médecine: Pollution atmosphérique et infarctus cérébraux : l’étude AVC69(2009)

- Inscription en thèse de sciences à l’école Doctorale : Sciences de la vie, biologie, santé (2019)

Cursus hospitalier

- Interne des Hospices Civils de Lyon dont un semestre en InterCHU dans le service de neurologie de l’Hôpital Sainte-Anne, Paris (Pr Mas) (2003-2008)

- Chef de Clinique des Universités-Assistant des Hôpitaux, Unité Neurovasculaire, CHU de Lyon (2009-2012)

- Praticien Hospitalier, Unité Neurovasculaire, CHU de Lyon (depuis 2012)

Travaux

- Nombre total de publications : 42

- Articles didactiques et chapitres de livre : plusieurs dont rédaction d’un livre destiné à la préparation de l’examen national classant : L’ECN en fiches, Neurologie. Mechtouff-Cimarelli L. Editions Ellipses (2008, mise à jour 2011/2016).

- Communications orales et affichées dans des congrès français et internationaux : >15

- Recherche clinique/Investigateur dans des protocoles académiques ou industriels : >10

Activité d’enseignement

- Enseignement à la faculté de médecine de Lyon Est et Lyon Sud et enseignement post-universitaire (Enseignements dirigés de neurologie, diplôme inter-universitaire de neurogériatrie, Diplôme universitaire pathologies maternelles et grossesses à haut risque …)

- Encadrement d'étudiants et membre du jury de thèse : 3

Activité de soins

Activité clinique

  • Urgences neurovasculaires : accidents vasculaires cérébraux et accidents ischémiquestransitoires (activité du service : ~2300 admissions /an, 500 Hopitaux de jour/an, ~500 thrombolyses intraveineuses et/ou thrombectomies /an).
  • Consultations : 1 demi-journée/semaine 

Gardes et astreintes

  • Gardes des urgences neurologiques de l'hôpital Neurologique (1-2 gardes /mois).

 

Un prix pour encourager la recherche et susciter de nouvelles vocations scientifiques

Depuis 2009, le Prix CASDEN, d’une dotation de 16 000 euros, est remis à un chercheur, choisi parmi l’ensemble des projets retenus dans le cadre de l’appel d’offre en Recherche médicale appliquée de la Fondation de l’Avenir.

Les derniers lauréats 

> 2017 : Professeur Florence Thibaut(Psychiatre Addictologue Endocrinologue au CHU Tarnier-Cochin à Paris) pour ses travaux sur la stimulation électrique transcrânienne dans l’addiction sexuelle.

> 2016 : Docteur Stéphanie Ranque-Garnier(praticien Hospitalier au CHU de la Timone à Marseille pour ses recherchessur l’efficacité de la reprise d’activité physique sur la qualité de vie de patients fibromyalgiques.

> 2015 : Dr Nicolas Sananès(praticien hospitalier au CHU de Strasbourg, au département de gynécologie obstétrique), pour ses recherches en chirurgie fœtale.

> 2014 : Dr Cédric Le May(INSERM UMR 1087 - CNRS UMR 6291), pour ses recherches sur les impacts de la chirurgie bariatrique sur le métabolisme intestinal du cholestérol.

> 2013 : Dr Astrid Pinzano(Biopôle de l’Université de Lorraine - UMR 7365 du CNRS), pour ses recherches en ingénierie tissulaire du cartilage.

> 2012 : Dr Florent Charot(INSERM U1048, Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires, CHU Rangueil, Toulouse) pour ses travaux sur l’ischémie artérielle.

> 2011 : Dr Hanna Hlawaty(Université Paris XIII, INSERM U 698) pour ses travaux de recherche sur la réparation des atteintes des petites artères chez les patients atteints de maladies cardio-vasculaires.

> 2010 : Dr Raphael Thuillier(CHU Poitiers, INSERM U927) pour ses travaux sur l’amélioration de la disponibilité des greffons pour des greffes de reins. 

> 2009 : Dr Romain Bosc (service de chirurgie plastique de l’hôpital Henri Mondor à Créteil) pour ses travaux visant à optimiser les méthodes de conservation des tissus composites utilisés pour les greffes, notamment en chirurgie plastique de reconstruction. Membre de l’équipe du Professeur Lantiéri qui a réussi en 2010 une greffe totale du visage.

 

A propos de la CASDEN Banque Populaire

Banque coopérative de la Fonction publique, la CASDEN fait partie du Groupe BPCE, deuxième groupe bancaire en France. A fin 2018, la CASDEN compte 582 collaborateurs, 240 Délégués CASDEN, 8 600 Correspondants dans les établissements de la Fonction publique, et plus de 1,8 million de Sociétaires.

casden.fr

 

A propos de la Fondation de l’Avenir

Créée en 1987 par la Mutualité et reconnue d’utilité publique, la Fondation de l’Avenir encourage et soutient la recherche médicale appliquée, passerelle indispensable entre la recherche fondamentale et l’application aux patients. En partenariat avec les établissements de soins mutualistes, elle développe l’innovation dans les pratiques de soins et l’accompagnement pour les malades d’aujourd’hui. Forte de ses 64 000 donateurs particuliers et de ses partenaires, la Fondation de l’Avenir dessine, avec des équipes de recherche majoritairement publiques, les pratiques médicochirurgicales de demain. 

La Fondation a financé plus de 1 000 projets de recherches depuis son origine. Elle a contribué à des découvertes majeures à retombées internationales, telles que la stimulation cérébrale profonde pour le traitement des symptômes de la maladie de Parkinson, la destruction des calculs rénaux par ultrason ou la greffe de cellules cardiaques dérivées de cellules souches embryonnaires humaines. 

fondationdelavenir.org

 

Contacts presse CASDEN Banque Populaire

Stéphanie Guillas : 01 64 80 34 62 /

06 71 19 13 14

presse@casden.banquepopulaire.fr

 

Agence AUVRAY & ASSOCIES

Teninsy Savane : 01 58 22 21 15

t.savane@auvray-associes.com

Contact presse Fondation de l’Avenir

Mathieu Dupré

01 40 43 23 78

mdupre@fondationdelavenir.org

 


Imprimer Envoyer Zoomer
S'abonner à la newsletter :