Quitter la ville pour la campagne : mode d’emploi
Quitter la ville pour la campagne : mode d’emploi
01 septembre 2022

Quitter la ville pour la campagne : mode d’emploi

Comme de nombreux Français, à la suite de la crise sanitaire, vous ressentez le besoin de quitter la ville pour la campagne ? S’installer en région représente de nombreux avantages en termes de qualité de vie mais il est important bien peser le pour et le contre avant de vous lancer. Nous vous aidons à y voir plus clair.

Partager

Dans la capitale, le désir de quitter la ville pour la campagne est fort

Durant les confinements de 2020 et de 2021, les consultations d’annonces immobilières pour s’installer à la campagne ont bondi. Les citadins ont en effet clairement manifesté le besoin de quitter les grandes villes et leurs banlieues pour des villes moyennes voire carrément pour la campagne. Ainsi, les Parisiens étaient 42% à vouloir quitter la capitale en 2020. Et en 2021, le phénomène s’est même amplifié puisque 82 % d’entre eux exprimaient encore le désir de quitter Paris pour la province, selon l’étude publiée par le site spécialisé Paris, je te quitte.

Avant de vous installer en région, posez-vous plusieurs questions

Comme cette large proportion de Parisiens, si vous habitez dans une grande ville, vous ressentez peut-être le besoin et l’envie de vivre au grand air, voire d’acheter une maison à la campagne. Dans ce cas, préparer votre projet est indispensable. Pour cela, passez en revue plusieurs aspects de votre future vie en région.

  • Votre activité professionnelle

Est-il possible de conserver votre poste actuel en optant pour le télétravail quelques jours par semaine ? Si oui, avez-vous un moyen pour rejoindre rapidement et facilement votre lieu de travail ? Si vous ne pouvez pas travailler à distance, devez-vous trouver un nouveau poste ? Pouvez-vous bénéficier d’une affectation en région ?

  • Le réseau de transport

Si vous avez la possibilité de télétravailler, votre futur lieu de vie à la campagne est-il suffisamment bien desservi par les réseaux de transport tels que le train ? Si vous devez vous rendre sur votre lieu de travail une à deux fois par semaine, vérifiez le temps de trajet, en train ou en voiture. L’idéal est de vous installer à proximité d’une gare ou en tout cas de pouvoir y accéder rapidement et facilement.

  • Vos ressources et votre budget

Acheter une maison à la campagne s’accompagne de coûts et de frais supplémentaires, que vous devrez assumer financièrement. Travaux de rénovation, entretien du jardin, réparation du toit, remplacement de la chaudière… Même si des aides peuvent alléger le coût total des travaux d’amélioration énergétique, il est important de prendre en considération ces nouveaux postes de dépenses.

De plus, quitter la ville pour la campagne suppose bien souvent l’acquisition d’une voiture pour chaque membre de votre couple. Là encore, il faut prévoir un budget suffisant pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion ainsi que les primes d’assurances et les notes en carburant.

  • Les ressources scolaires

Quitter la ville pour la campagne doit également impliquer de se préparer en prenant en considération parcours scolaire de vos enfants. Quid des écoles, des collèges et des lycées ? Vos enfants pourront-ils prendre les transports en commun pour rejoindre leur établissement ? Prenez aussi le temps de regarder s’ils auront la possibilité de pratiquer des activités extrascolaires comme le sport, la musique, la danse.

  • La vie sociale et culturelle

Vous installer en région ne doit pas se faire au détriment de votre vie sociale et culturelle. Aussi, si vous décidez de quitter la ville pour la campagne, demandez-vous d’abord si vos amis, vos proches et les membres de votre famille ne vous manqueront pas trop. Quant à la vie culturelle, si vous êtes féru d’expositions, de concerts ou de pièces de théâtres par exemple, sachez que certaines villes ont une offre plus riche que d’autres.

A deux ou en famille, quitter la ville pour la campagne se construit ensemble !

S’installer à la campagne est un projet à bâtir à plusieurs, en faisant coïncider les envies, les besoins et les attentes de chacun. C’est la meilleure manière de réussir votre projet.

Si vous envisagez de quitter la ville pour la campagne à deux, commencer par aborder l’aspect professionnel et financier permet de mettre toutes les chances de votre côté de vous épanouir pleinement sur place.

Si vous partez en famille, il est conseillé d’intégrer vos enfants dans le projet. Recueillir leurs avis, comprendre ce qu’ils attendent et espèrent de leur nouvelle vie à la campagne vous permet d’orienter votre choix sur une destination plutôt qu’une autre. Et il est également primordial de bien leur présenter tout ce que cela va engendrer comme changements dans leurs propres vies personnelles, et ce aussi bien du côté des inconvénients (intégrer une nouvelle école, quitter leurs copains) que des avantages (plus d’espace, plus de calme, un grand jardin avec une piscine pourquoi pas).

(1) Offre soumise à conditions et dans les limites fixées par l’offre de crédit, sous réserve d’acceptation de votre dossier par l’organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire. Pour le financement d’une opération relevant des articles L313-1 et suivants du code de la consommation (crédit immobilier), l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant d’accepter l’offre de crédit. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

Articles liés
Immo
Location touristique : mode d’emploi
Comme nombre de propriétaires et locataires, vous voulez vous constituer un revenu complémentaire en louant votre logement dans l’année ou sur les périodes estivales. Point sur ce qu’il faut savoir et faire, étape par étape.
Lire la suite
Immo
En savoir plus sur la rénovation énergétique
La CASDEN Banque Populaire, en partenariat avec Cozynergy, a proposé une web conférence sur la rénovation énergétique. Retrouvez dans le replay, toutes les informations utiles pour votre projet de rénovation.
Lire la suite