MaPrimeRénov’ : quels changements en 2024 ?
MaPrimeRénov’ : quels changements en 2024 ?
17 avril 2024

MaPrimeRénov’ : quels changements en 2024 ?

MaPrimeRénov’, principale aide financière de l’État à la rénovation énergétique des logements privés, connaît des changements cette année. Ils visent à accélérer les rénovations tout en adaptant le dispositif aux besoins des ménages et aux contraintes budgétaires de l’État. Zoom sur les principales évolutions 2024.

 

 

Partager

Lancée en 2020, MaPrimeRénov s’adresse à tous les propriétaires privés*. Depuis sa création, le dispositif a permis la rénovation de plus de 2 millions de logements. L’économie d’énergie globale réalisée est équivalente à la consommation annuelle cumulée des habitants des villes de Lyon et de Paris (14,44 TWh/an).

Annoncées dès l’automne 2023, les évolutions de MaPrimeRénov’ pour 2024 ont mis l’accent sur les rénovations d’ampleur avec comme corollaire la baisse d’aides pour certains travaux de rénovation partielle (ou monogeste). Mais face à la chute des recours à MaPrimRénov’ au premier trimestre 2024 et aux contraintes budgétaires de l’État ont imposé des adaptations de MaPrimRenov’ en cours d’année.

 

Rénovations d’ampleur : le parcours accompagné

L’idée du parcours accompagné est d’augmenter significativement (au moins de deux classes) la performance énergétique des logements classés F ou G par des travaux globaux, plus efficaces. Ce parcours concerne les passoires et bouilloires thermiques. Il intègre les dépenses pour le confort des ménages l’été en finançant l’installation de pompes à chaleur (y compris air/air réversibles), des brasseurs d’air, et les protections solaires de parois vitrées. Le plafond des travaux pris en compte a augmenté, pour atteindre jusque 70 000 euros, hors TVA et sous certaines conditions. Pour les ménages aux revenus très modestes, le taux de prise en charge peut atteindre 90% pour la rénovation d’une passoire thermique.

Ce parcours est obligatoirement accompagné par un tiers de confiance, Mon accompagnateur Rénov’.

Seule limite : il n’existe pas dans les Outre-mer.

 

Rénovations ciblées : le parcours par geste 

Le parcours par geste, propose des aides forfaitaires et par geste. Initialement, ce programme devait concerner uniquement les logements avec une performance énergétique suffisante constatée par un DPE. Il peut être réalisé sans accompagnement. Il ne s’applique qu’aux ménages aux revenus très modestes, modestes et intermédiaires.

Des ajustements seront applicables du 15 mai 2024 au 31 décembre 2024 afin d’en élargir l’accès et de le rendre plus adapté aux besoins des ménages.

  • Les propriétaires de maisons individuelles F ou G au DPE, qui devaient être réorientés vers le parcours performance, pourront continuer de bénéficier de subventions pour des travaux de rénovation par geste.
  • La réalisation de travaux monogestes tels que l’isolation, la ventilation double flux, reste possible sans être couplée à l’installation d’équipement de chauffage renouvelable.
  • L’obligation de DPE à l’entrée du parcours est elle aussi été reportée. 

En outre, l’enveloppe de 5 milliards d’Euros annoncée par l’État pour 2024 a été revue à la baisse. Ainsi, depuis le 1er avril 2024 le montant de MaPrimeRénov’ à l’installation de chaudières ou de poêles à bois, à bûches ou à granulés a été réduit de 30%.

Quel que soit le parcours, France Rénov’, pilotée par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), reste votre interlocuteur en tant que propriétaire.

 

Séverine Bellina, réseau Service public

 

* MaPrimRénov’ est cumulable avec MaprimRénov’ copropriété.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

 

(1) Offre soumise à conditions et dans les limites fixées par l’offre de crédit, sous réserve d’acceptation de votre dossier par l’organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire. Pour le financement d’une opération relevant des articles L313-1 et suivants du code de la consommation (crédit immobilier), l’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant d’accepter l’offre de crédit. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

 

Articles liés
Conso
Mettez-vous au sport avec la CASDEN !
Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 vous inspirent et vous souhaitez commencer une pratique sportive ou vous perfectionner ? Pour vous aider à vous équiper, la CASDEN Banque Populaire met en place le Prêt Sport CASDEN (1).
Lire la suite