Fonction publique : se former à la transition écologique
13 février 2024

Fonction publique : se former à la transition écologique

Se former aux transitions peut répondre à différents besoins, personnels ou institutionnels : être sensibilisé, mieux les comprendre, développer de nouvelles compétences, transformer l’administration et les politiques publiques. Un vaste panel de ressources existe : tour d’horizon.

Partager

La formation massive et la mobilisation des 5,6 millions d’agents sont fondamentales pour la concrétisation systémique de la transition. C’est d’ailleurs le sens du plan national de formation à la transition écologique lancé en 2022. Il vise à la conscientisation de l’ensemble des cadres de la fonction publiques pour fin 2027. Pour répondre aux défis écologiques et agir au quotidien, l’ensemble des agents doit pouvoir se former, en continu et en fonction de leurs besoins.

S’autoformer

De nombreux matériels existent en ligne, du kit d’autoformation à la transition proposé par l’association Une fonction publique pour la transition écologique (association FPTE) aux très nombreux MOOCS de formations généralistes ou spécialisées selon le domaine d’activité. Pour les administrations ayant accès à la plateforme Mentor, des ressources spécifiques sont proposées, dont le MOOC « Mobiliser les travaux du GIEC dans sa pratique professionnelle ».

Se former pour développer des compétences nouvelles

S’adapter à l’évolution de son métier requiert de se former et d’être accompagné dans la réalisation d’actions pour engager sa collectivité ou le territoire dans la transition écologique. C’est ce que propose le programme Territoire Engagé Transition Écologique de l’Agence de la transition écologique (ADEME).

L’association Nos vies bas carbone propose des ateliers pour former les agents et faciliter la mise en œuvre de La Stratégie nationale bas carbone.

Les ateliers collaboratifs pour travailler les postures et penser solutions

  • La Fresque du Climat  est sans doute la plus connue. Elle ouvre une compréhension systémique de la crise pour identifier les leviers sur lesquels intervenir. Elle a inspirée de nombreuses autres fresques plus spécialisées. On en dénombre plus de 34 à ce jour. Ces formations courtes reposent sur une pédagogie ludique, créative et collective.
  • Ce sont aussi des jeux sérieux, tel que l’atelier 2Tonnes, proposé dans le cadre du plan de formation global des cadres publics. Il propose aux participants de se projeter jusqu’à 2050 et de découvrir les leviers individuels et collectifs de la transition vers une société bas carbone.

Suivre ces ateliers, en devenir animateur, les organiser dans son équipe ou son service, toutes les options sont possibles !

Les réseaux d’acteurs et communautés de pratiques qui visent à transformer l’administration

Il en existe plusieurs :

  • La récente association FPTE rassemble des agents « souhaitant accélérer la prise en compte, dans les décisions et projets publics, des impératifs de la transition écologique».
  • Réflexion, partage de bonnes pratiques et d’informations, visites apprenantes sont également portés dans les réseaux telle que la communauté des territoires démonstrateurs de transition écologique.

La grande diversité des ressources disponibles pour se former aux transitions reflète une dynamique générale positive qui peut permettre « de relever le défi d‘une administration écologique ». Mais comme le souligne l’association FPTE, « si les politiques publiques ne sont pas cohérentes, le risque sera rapidement celui de la dissonance cognitive des fonctionnaires. La puissance publique doit s’engager de manière réelle, cohérente et sur le long terme dans la transition ».

 

Séverine Bellina, Réseau Service Public

 

 

 

 

Articles liés
Métiers
Semaine de quatre jours dans la Fonction publique : où en est-on ?
Alors que plusieurs organisations publiques et privées ont expérimenté la semaine de quatre jours, les premiers retours d'expérience sont à la fois positifs... Et prudents. Les trois versants de la Fonction publique sont encouragés à prolonger ces expérimentations.
Lire la suite
Métiers
Cumul des activités dans la Fonction publique : comment ça marche ?
Être agent public et nutritionniste, céramiste, entraineur de foot, écrivain à ses heures perdues ? Pourquoi pas... Mais la double activité dans la Fonction publique est strictement encadrée ! Le code général de la Fonction publique décrit précisément dans quel contexte un agent public peut cumuler deux activités professionnelles.
Lire la suite
Fonction publique : se former à la transition écologique